Yoga adultes

Drishtis: où regarder pendant un cours de yoga?

fixer le regard drishti durant le cours de yoga

Drishtis signifie les points de fixation du regard en Sanskrit. Ils sont essentiels durant la pratique des différents asanas. Nous y concentrons notre regard ainsi que notre attention.

En tant que débutant, qui n’a pas déjà regardé à droite à gauche. On tient la posture mais tenir le regard sur la main ou le 3° œil n’est pas inné. Notre attention n’est pas encore figé à l’instant présent et nous pensons encore à tous ce que nous avons à faire après le cours.

Les drishtis sont bien plus que des points de focalisation visuelle ; ce sont des outils puissants de concentration et de connexion intérieure. En dirigeant intentionnellement notre regard, nous pouvons influencer notre état d’esprit, notre alignement physique et même notre expérience spirituelle au sein de chaque posture.

Dans cet article, nous plongerons dans l’univers des drishtis, explorant leur origine ancienne, leur signification profonde et leur application pratique dans la discipline du yoga. Nous examinerons en détail les différents types de drishti, leurs effets sur le corps et l’esprit, ainsi que les conseils pour les intégrer efficacement dans votre pratique quotidienne. Que vous soyez un pratiquant de yoga expérimenté ou novice, ce voyage à travers les drishti promet de vous enrichir de nouvelles perspectives et de vous guider vers une pratique plus profonde et plus équilibrée.

Les bases du drishti

Dans la pratique du yoga, chaque élément, chaque posture et chaque technique a sa propre histoire, sa signification profonde et son pouvoir transformateur. Parmi ces éléments, les drishti représentent un aspect souvent négligé mais essentiel de la pratique. Le mot « drishti », qui trouve ses racines dans la langue sacrée du sanskrit, se traduit littéralement par « point de vue » ou « regard ». Mais dans le contexte du yoga, il va bien au-delà de la simple action de voir.

Les drishtis concernent le 5° pilier de l’Ashtanga Yoga de Patanjali (Pratyahara) et le 6° (Dharana) relatif à la concentration en un point. Dans mon article sur les différents styles de yoga, vous trouverez plus d’informations sur les piliers de l’Ashtanga Yoga.

Ils vous stimuler l’énergie visuelle, les nadis, les chackras et la circulation du Prana.

Les Drishtis sont plus important lorsque les postures sont tenues longtemps. L’esprit se calme et se recentre.

En somme, les drishtis servent de guides subtils qui nous aident à naviguer à la fois à l’intérieur et à l’extérieur pendant notre pratique du yoga. En comprenant et en intégrant les principes fondamentaux des drishtis, nous pouvons approfondir notre expérience sur le tapis et cultiver une connexion plus profonde avec nous-mêmes.

la pratique des Drishtis durant la salutation au soleil
Copyright Photo by madison lavern

Les différents types de drishtis

1- Regarder le bout de son nez – NASAGRA DRISHTI

Nous utilisons ce Drishti dans les postures d’inversions ou les postures arrières en fixant l’extrémité du nez. Voici quelques exemples:

  • Uttanansa – Flexion avant debout
  • Sirsasana – Posture sur la tête
  • Urdhva Dhanurasana – Posture de l’arc
  • Ustrasana – Posture du chameau
  • Samathitih ou Prasarita Padottanasana – Posture du profond étirement pieds grands ouverts
  • Chaturanga Dandasana – Posture du bâton à 4 pieds

2- Regardez vers le ciel – URDHVA DRISHTI

Ce Drishti a des effets positifs surtout en pleine nature, en regardant le ciel, les nuages et l’infini. Ce drishti permet de garder la posture avec le bon alignement. Il permet de maintenir l’équilibre de la posture.

Voici quelques postures où pratiquer Urdhva Drishti:

  • Ubhaya Padangusthasana – Posture des 2 orteils
  • Ardha Chandrasana – Posture de la demi-lune
  • Virabhadrasana I – Posture du geurrier I

3- Regardez vers son 3° œil – BHRUMADHYE DRISHTI

« Bhruma » sourcil et « Madye » milieu soit le milieu des sourcils.

Nous fixons notre 3° œil lorsque nous avons les yeux fermés ou à moitié fermés.

Le fait de rapprocher les deux yeux comme pour loucher permettrait d’activer les systèmes nerveux somatique et autonome.

Fixer son 3° œil permet de se connecter au Chakra Ajna, du 3° œil.

Quelques postures où pratiquer ce Drishti:

  • Matsyanasana – Posture du poisson
  • Utkatasana – Posture de la chaise
  • Upavistha Konasana – Posture de l’angle assis
  • Viparita Virabhadrasana – Posture du geurrier inversé
  • Eka pada paripurna vrischikasana – Posture du scorpion
  • Urdhva Padmasana – Pose du lotus vers le haut

4- Regarder son nombril – NABHI CHAKRA DRISHTI

posture du chien tête en bas pour ressentir les drishtis
Copyright Photo by Ginny Rose Stewart

Se focaliser entre le plexus et le nombre, c’est à dire vers Manipura, le chakra situé à 3 doigts au dessus du nombril. Il amène une vrai intériorisation de soi, un retour à soi, à l’origine, un retrait complet des sens.

Utiliser durant les postures suivantes:

  • Adho Mukha Svanasasana – Posture du chien tête en bas
  • Baddha Viparita Kurmasana – Posture de la tortue
  • Niralamba Sarvangasana – Posture de l’épaule non soutenue

5- Regardez ses pouces – ANGUSTHAMADHYE DRISHTIS

« Anghusta » signifie pouce/gros orteil et « Madye » milieu. Soit le milieu du pouce.

Il est utilisé lors de la salutation au soleil. Il permet d’étirer la colonne, le torse et les bras.

Vous pouvez utiliser ce Drishti dans ces postures:

  • Urdhva Hastasana – Posture des mains vers le Haut, dans la salutation au soleil
  • Virabhadrasana 1 – Posture du Guerrier 1
  • Garudasana – Posture de l’aigle

6- Regardez le bout des mains – HASTAGRE DRISHTI

posture Trikonasana dans la pratique des Drishtis
Copyright Photo by Mor Shani

Regardez le bout de ses mains, on porte son attention sur le bout du majeur. Les postures où vous pourrez pratiquer Hastagre Drishti:

  • Utthita Trikonasana – Posture du triangle
  • Parivrtta Trikonasana – Posture du triangle retournée
  • Virabhadrasana II – Posture du guerrier II

7- Son gros orteil – PADAYORAGRA DRISHTI

Regarder son gros orteil aide à étendre au maximum son torse vers les pieds et garder le dos droit. Dans les flexions avant, l’alignement est plus juste, cela étire la colonne vertébrale et la nuque. Le Drishti va éviter de faire le dos rond car il va aider à pousser le corps vers l’avant.

Quelques postures pour pratiquer ce Drishti:

  • Paschimottanasana – Posture de la pince
  • Janu Sirsanana – Posture de tête au genou
  • Navasana – Posture du Bateau

8 et 9- Regardez à l’infini vers la droite et la gauche – PARSVA DRISHTIS

Ce Drishti est souvent utiliser pour les postures de torsion afin de donner la direction au corps. Il amplifie la capacité de rotation et aide à maintenir la posture calmement.

Dans ces postures:

  • Ardha Matsyendrasana – Posture de la demi-posture du dieu des poissons
  • Marichyasana C – Posture du Sage Marichi
  • Pasasana – Posture du nœud coulant

L’importance des drishtis dans la pratique du yoga

Amélioration de l’équilibre et de la stabilité

Fixer un point et prendre le temps de se centrer sur soi offre au corps une meilleure tenue dans la posture.

En améliorant la stabilité, vous augmentez les bienfaits ressenti durant l’asana.

Concentration accrue et calme mental

L’un des principes clés du yoga est l’union du corps, de l’esprit et de l’âme. Les drishtis jouent un rôle crucial dans cette union en guidant notre regard vers des points spécifiques à l’intérieur et à l’extérieur du corps, ce qui favorise une conscience profonde et une concentration soutenue. En fixant le regard sur un drishti pendant une posture, le pratiquant est encouragé à détourner son attention des distractions externes et à plonger dans une expérience intérieure plus profonde.

Alignement correct du corps grâce aux Drishtis

En plus de favoriser la concentration, les drishtis aident également à aligner correctement le corps. Chaque drishti est associé à une posture spécifique, et diriger le regard vers le point approprié aide à maintenir l’alignement optimal du corps, à prévenir les blessures et à renforcer la stabilité dans la posture. Cette synchronisation entre le regard et le corps crée une harmonie fluide qui facilite la progression dans la pratique du yoga.

Conseils pour intégrer les drishtis dans sa pratique

Que vous soyez un débutant en yoga ou bien si vous pratiquez depuis longtemps, il est essentiel de commencer à porter son attention sur les différents Drishtis.

Durant un cours, le professeur vous amène à vous concentrer sur un des 9 Drishtis. Pratiquer les postures avec la conscience des drishtis.

A chaque asana, expérimentez les différents types de dishrti et observez les effets sur vous, votre esprit et votre posture.

Dans la pratique des drishti, il faut faire preuve de patience et de persévérance.

En conclusion pour les 9 Drishtis

Le vrai Drishti n’implique pas simplement l’endroit où nous posons nos yeux, mais aussi notre regard interne, là où notre attention et notre esprit se dirigent.

Il est si facile de nous laisser distraire durant un cours (par l’heure qui passe, par les autres élèves du cours, par les pensées qui nous traversent).

Le Drishti est un outil qui nous aide à équilibrer notre pratique externe et interne .

Et vous, arrivez-vous à utiliser les Drishtis? Lesquels vous sont plus bénéfiques?

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de le partager
Hi, I’m Caroline de Saham Yoga

Saham Yoga, cours de yoga à St André 97440 de La Réunion

Laisser un commentaire